2010 | Office des Nations Unies contre la drogue et le crime

EXTRAIT DE L’INTRODUCTION: 

“Les trafiquants ne réussissent dans leurs entreprises que s’ils parviennent à contrôler leurs victimes puisque, par définition, une victime de la traite ne consent pas à ce qui lui arrive. Il peut sembler parfois que la victime consent, mais une enquête plus serrée montre que le consentement a perdu toute valeur du fait du recours à la contrainte, à la fraude, à la duperie ou à d’autres moyens irréguliers. Ce contrôle est entretenu de multiples façons. Le présent module met en relief certains des mécanismes de contrôle communément rencontrés. Dans chaque cas, il indique le mode d’utilisation de la part des trafiquants et émet quelques suggestions pour vous aider à lui faire face.”