2014 | Dr Shelly Whitman, Tanya Zayed, La Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative

EXTRAIT DE L’INTRODUCTION:

“À l’heure actuelle, plus de 55 groupes armés étatiques et non étatiques opèrent sur trois continents et utilisent des enfants soldats. Parmi ces groupes, 32 passent pour des multirécidivistes dont les noms, depuis au moins cinq années consécutives, apparaissent sur cette liste. Au rang de ces multirécidivistes gurent sept armées étatiques. Au cours des dernières années, l’Initiative Dallaire s’est efforcée de dispenser les formations et les outils les plus exhaustifs aux intervenants du secteur de la sécurité dans le but d’affronter le phénomène des enfants soldats. Nous l’avons fait parce que, jusqu’ à présent, le milieu de la protection de l’enfance a largement ignoré les expériences et contributions des soldats, des policiers et des juristes. En mettant l’accent uniquement sur le désarmement, la démobilisation et la réintégration (DDR) plutôt que sur la suppression totale du phénomène d’utilisation des enfants soldats, la communauté  internationale ne fait qu’essayer de réparer le mal au lieu de protéger les enfants. Tant que le programme de sécurité n’accordera pas une importance accrue à cet enjeu, la communauté internationale continuera de passer à côté d’excellentes occasions de prévenir le recrutement d’enfants dans des forces armées et des groupes armés. Nous souhaitons qu’avec le temps, le combat que nous menons actuellement ne soit plus nécessaire, parce que le recrutement et l’utilisation des enfants dans les con its armés appartiendront au passé. Toutefois, nous ne pouvons atteindre cet objectif seuls. Pour y parvenir, nous devons être ouverts à toute collaboration avec d’autres parties prenantes, tant du secteur de la sécurité que parmi les civils, qui partagent un intérêt pour la protection de l’enfance.”